© Tous droits réservés

Les droits des femmes francophones en Ontario

Historiquement, les femmes francophones victimes de violence ont été mal servies en raison d’un écart dans les politiques publiques qui ne prévoyaient pas la nécessité d’offrir des services en français. Il est connu que l’accès au soutien juridique est difficile pour toutes, en particulier en droit de la famille.

Le rapport Transformer nos collectivités. Rapport du Conseil consultatif de lutte contre la violence familiale à l’intention de la ministre déléguée à la Condition féminine (mai 2009) souligne que les risques de violence physique et psychologique et le danger de se faire tuer par un conjoint violent augmentent de façon significative lors de la séparation. L’étude a documenté les obstacles que vivent les femmes victimes de violence conjugale pour faire valoir leurs droits, comme le manque d’accès à des services juridiques, le manque d’information sur le fonctionnement des tribunaux de la famille et le manque d’information sur les droits des femmes.

Le manque d’accès au soutien juridique est d’autant plus dramatique si la langue constitue une barrière additionnelle. Privées d’information et de services juridiques, les femmes restent parfois dans des situations de violence, prennent souvent des mauvaises décisions ou font des compromis.

Ce site a été conçu afin de permettre aux femmes francophones de l’Ontario d’avoir accès à de l’information en matière de droit de la famille, droit criminel, droit de l’immigration et autres domaines de droit. Elles auront également accès à des ressources et des outils juridiques, des informations sur les enjeux juridiques ainsi que l’opportunité de s’inscrire à des ateliers d’information juridique.


Calendrier

  SEPTEMBRE 2014
D L M M J V S
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
« août 14 - oct. 14 »
Un parent peut emmener une ou un enfant à l’extérieur du Canada sans la permission de l’autre parent.
Vrai
Faux

Voir les résultats